POUR S'INFORMER

Nous avons édité une brochure « Une expérience de pédagogie active en Inde : bilan de 30 années d’autoformation et de démocratie participative dans les villages ruraux du district de PUNE au service des plus démunis » (Etat du Maharastra – Inde)
5€ sur demande+ frais de port - Also In English

mercredi 15 mars 2017

Chants de la meule : le travail se poursuit

une très bonne nouvelle !!!

Guy Poitevin et Hema Raikar ( CCRSS)  avaient lancé il y a plusieurs dizaines d'années le recensement des chants de la meule "grindmill songs" que les femmes dans les villages  chantaient lors de la préparation de la farine .
Ces chants sont une façon pour elles d'évoquer leur vie de femme et de transmettre les traditions.
Bernard Bel, musicologue et universitaire, les a accompagnés dans cette tâche gigantesque.
La traduction en anglais de plus de 100 000 chants est en cours sous la direction d'Asha Ogale, Rajani Khaladkar et Jitendra Maid.

Depuis peu, le travail se poursuit avec le soutien d'Ashoka University (New Delhi).

mardi 14 mars 2017

7 mars 2017 Chateau-Gontier conférence sur l'Inde

Organisée par l'Université du savoir partagé 
à Chateau-Gontier, 
a eu lieu le mardi 7 mars 2017 


thème : L’Inde, pays émergent 

conférence animée par Jules Naudet, docteur en sociologie, 
chercheur au CNRS, qui vit à New Delhi
voir  http://www.laviedesidees.fr/_Naudet-Jules_.html

Jules Naudet a fait un bref rappel historique de l'histoire de l'Inde,
avant d'aborder l'origine des castes, castes qui structurent encore fortement aujourd'hui
la société indienne, à l'exemple des mariages dont plus de 90% se font à l'intérieur des castes.
  Ila également cherché à montrer quel rôle économique les castes jouent encore en Inde aujourd'hui, rôle moteur dans la mesure
où elles constituent une sécurité pour l'entreprise et une protection pour les salariés qui se recrutent au sein des mêmes castes, mais aussi elles
peuvent constituer des freins puissants à l'ouverture et aux échanges aussi bien à l'intérieur du pays, s'ajoutant aux barrières douanières entre Etats,
que dans les échanges extérieurs.Une jeune indienne, en service civique international au lycée agricole de Laval, a aussi apporté son témoignage.
reportage Alain Viot